Contenu éditorial

ACCA à l'Honneur

42 j'aimes

« Les Acca doivent apprendre à mieux communiquer sur leurs actions, ne doivent pas rester bloquées à l’échelon communal mais pouvoir s’adapter au besoin de la gestion….aux impératifs de la gestion des grands gibiers qui prolifèrent….elles doivent impérativement s’ouvrir ou se rouvrir sur l’extérieur ».

Ces propos ont été recueillis le 27 Janvier 2014 au Palais du Luxembourg  où avait lieu le quatrième Colloque du Saint-Hubert Club de France : « Gérer le Territoire, le Gibier et les Hommes : de Nouvelles Ambitions pour les ACCA »,  à l’occasion du cinquantenaire de la loi du 10 juillet 1964 relative aux ACCA, dite aussi loi Verdeille ; Depuis  il y a eu d’autres colloques …

L’Association Nationale des Fédérations Départementales et Interdépartementales des Chasseurs à Associations Communales et Intercommunales de Chasse Agrées (ACCA –AICA) dont l’objet principal est de  « développer les actions en faveur des ACCA dans l’organisation de la chasse en France » en a oublié d’éditer son annuaire des quelques 10100 Acca constituées parmi les 70 à 90.000 sociétés de chasse existantes en France et a zappé sa communication sur internet !

De nouvelles ambitions pour les ACCA ...

Heureusement, les hommes comme la nature s’adaptent aux changements climatiques.

Nous saluons l’initiative d’une association de chasse communale, l’ACCA Padern située dans le département de l’Aude (11), qui a décidé d’agir par passion de son pays et de la chasse, face à la baisse croissante du nombre de chasseurs  et à la nécessité de réguler les espèces animales chassables, notamment le sanglier.

Les gars de Padern sont avant tout des passionnés de nature, là ou ils placent leurs actions de chasse sous la protection du mont  Tauch, qui culmine à 917 m dans le massif de Corbières en Pyrénées Orientales  et surplombe près de 3000 hectares constitués de garrigue et chênes verts parmi d’autres vallons.

Ils  y chassent le sanglier de manière traditionnelle, les piqueux aidés de leurs chiens courants débusquent les sangliers vers les chasseurs postés sur les hauteurs, et les résultats sont probants avec quelques 150 à 200 sangliers prélevés chaque année, auquel il faut ajouter quelques chevreuils et autres mouflons tirés essentiellement à l’approche.

ACCA Padern

L'ACCA de Padern cherche actuellement à accueillir de nouveaux chasseurs, qu'ils soient postés ou piqueurs, des chasseurs susceptibles d'être présents régulièrement pendant toute la saison, voire en arrière saison...

A l’intersaison, ces chasseurs restent mobilisés pour ce qu’ils appellent les « journées de passage », histoire d’entretenir les chemins et les postes  pour la saison prochaine. Les amateurs de grandes randonnées le savent bien et il n’est pas rare que les associations de VTT ou de Trail, tout comme les chasseurs de  Cucugnan et Duilhac collaborent à ses opérations entre amoureux de ce territoire.

Une vidéo pour promouvoir leur territoire

L’autre exploit de l’Acca Padern est d’avoir pris en charge sa communication, sans florilège ni subvention. Ils ont créé une page Facebook qui regroupe près de 2500 amis, leur vidéo de promotion est déjà vue près de 14.000 fois sur ce seul réseau social alors que leur commune  regroupe seulement 122 habitants !

Cette ACCA affiche clairement son ambition, les chasseurs qui partagent ses valeurs pourront s’y retrouver.

 

 

Administrateur Libertychasse.

Lille – Le 25.04.2017.

 

 Pour plus de détails :

Voir leur page Facebook " ACCA Padern".

Voir leur annonce sous la rubrique " battue grand gibier" de Libertychasse.

42 j'aimes